SYNTHÈSE :
COMMERÇANTS, À QUOI FONTS ILS FACE ?

Les idées reçues sont nombreuses à propos des commerçants : ils se plaindraient souvent et en particulier des désagréments liés aux chantiers, ils occuperaient les étages supérieurs de leur commerce, ils regretteraient le temps d’avant… À les écouter toutefois, des nuances se dessinent et certaines idées sont battues en brèche.

 

Durant plusieurs semaines à l’automne 2017, les chercheurs du projet REREB ont rencontré des commerçants et commerçantes d’une quinzaine de noyaux commerciaux bruxellois, afin de les entendre parler de leur métier, des difficultés rencontrées mais aussi de ce qui les fait tenir bon. Les cinquante entretiens réalisés ont été synthétisés, mettant en évidence des réalités quotidiennes souvent partagées, et des difficultés qui dépassent de loin les tracas et les pertes de recettes associés à des opérations qui perturbent la mobilité dans les quartiers commerçants.

 

Une enquête à Bruxelles synthétisée et mise en perspective par Tatiana Debroux qui nous propose son analyse sur le carnet de recherche de nos partenaires de l’ULB :

Tatiana Debroux, 10/09/2018, « Ce qui ne va pas, selon moi… Une enquête chez des commerçants bruxellois, » in Géomarketing, https://geomarketing.hypotheses.org/672.

Category
Brèves du comptoir